Mariage et Coronavirus COVID-19 : Distanciation sociale & Gestes barrières.

Coronavirus mariage COVID-19 gestes barrièresEn complément de la page principale dédiée au sujet de l’annulation et report de mariage suite au Coronavirus COVID-19 nous abordons ci-dessous la complexe et nécessaire adaptation des professionnels du mariage et de l’événementiel pour accueillir les participants (futurs mariés, invités, intervenants, public) en toute sécurité sanitaire et anticiper toute responsabilité pénale et juridique éventuelle si un cluster Covid-19 était mis en évidence suite à un événement et un foyer de contamination identifié dans le lieu de la réception (sur les questions d’ordre juridique, RDV aussi sur la page Mariage et Covid19 : cas de force majeure et conseil d’Avocat sur les conflits de contrat)

Respecter les gestes barrières avec parfois des centaines de personnes en proximité immédiate durant plus de 10 ou 20 heures, porter un masque FFP2 (pour le moment réservés au personnel soignant) ou un masque artisanal tout en profitant de la fête de noces et de l’ambiance de l’événement, respecter la distanciation sociale et physique tout en partageant des moments de Fun et de convivialité entre amis ou en famille, protéger la clientèle et surveiller le respect des règles sanitaires pour empêcher la propagation du Covid-19 SARS-CoV-2 et anticiper un éventuel nouveau Coronavirus 2021 ou 2022, tels sont les enjeux et la responsabilité de nous tous et des acteurs de la vie sociale, culturelle et événementielle en France.

Vous-même Futur(e) marié(e), organisateur d’un événement, prestataire professionnel ou lieu de réception, location de salle ou espace privatisable recevant du public : partagez avec nous vos actions pour organiser un mariage en période de Coronavirus en toute sécurité sanitaire ou une manifestation événementielle sans risque pour le public :

Coronavirus mariage Covid-19 distanciation sociale gestes barrières réception noces événement

« Comment organiser un mariage avec le risque de Coronavirus et respecter les gestes barrières ? Le lieu de réception et de la soirée dansante de noces peut-il garantir notre sécurité sanitaire ? Comment profiter de notre fête de mariage avec des masques et la distanciation sociale des mariés invités et prestataires du Jour J ? » … On en débat tous ensemble ci-dessous espace ‘AVIS et Témoignages

Témoignage d’un Vidéaste PRO sur la complexité de concilier Mariage et port du masque, distance sociale et gestes barrières anti Coronavirus COVID-19.

InterviewPour ce 1er témoignage ‘grand format’ je donne la parole à Hervé Lamerre cameraman et réalisateur de films de mariages, spectacles, concerts et clips vidéo à Orléans et Paris Île-de-France. Il a déjà couvert plus de 300 mariages sur plus de 10 années derrière la caméra et à la Prod’, et partage avec nous son point de vue sur la complexité de marier distanciation sociale et fête de noces en période de Coronavirus COVID-19port du masque, accolades et embrassades remplacées par une distance de sécurité sanitaire, danses à deux et photos de groupes avec respect des gestes barrières … Hervé Lamerre lance le débat et ‘vous avez la parole’ en commentaires pour poursuivre la discussion :

« Il y a des mariées toujours (trop) optimistes, leur mariage ne pourra ressembler à ce qu’elles ont imaginé depuis 1 ou 2 ans. »

Hervé Lamerre caméraman réalisateur vidéaste film de mariage mariageHervé Lamerre : Vidéaste et réalisateur de films de mariages, je devais commencer ma saison début avril 2020, et maintenant c’est le néant jusqu’à fin août, au moins. Mes mariés ont réagi rapidement dès le mois de mars, beaucoup ont reporté pour la fin d’année ou 2021. J’ai encore quelques mariages prévus en juin et juillet qui ne sont pas encore annulés mais c’est une question de temps, je sais d’avance qu’ils n’auront pas lieu. Les mariés n’en ont pas encore fait le ‘deuil’. Il y a des mariées toujours (trop) optimistes ! Malgré tout le mal que se donnent certaines futures mariées à espérer leur journée de princesse en juin ou juillet, ça me chagrine qu’elles puissent s’imaginer que leur mariage pourra ressembler à l’image qu’elles s’en sont faite depuis 1 ou 2 ans.

« Les préparatifs, fantasmer son mariage, ça fait partie du processus de fête, et à cause du Covid-19 tout est gâché. »

H.L. : Déjà qu’en temps normal c’est tellement dur de faire un joli mariage (et pour moi, avant tout, un joli mariage c’est quand les mariés sont heureux, satisfaits et fiers de leur journée) et il y a déjà tellement de soucis à gérer (la maquilleuse qui est en retard, la voiture de cortège des mariés qui tombe en panne, les contretemps dans la journée et courir d’un point A à un point B, la météo capricieuse, les discours trop longs qui ralentissent la soirée etc.) s’il faut rajouter le covid-19 et toutes ses incertitudes, et que je lis que certaines mariées n’en dorment plus, je suis désolé mais ce n’est pas comme ça qu’on vit son mariage.

Un mariage c’est le jour J mais aussi tout ce qu’il y a avant : les préparatifs, fantasmer son mariage, ça fait partie du ‘processus de fête’ … et là, à cause du Covid c’est que du gâchis, et ça m’énerve autant que ça me rend triste de voir autant de personnes qui vont être déçues de leur journée. Autant d’argent, d’investissements, de temps, de rêves qui vont s’évanouir.

« Un mariage c’est tout l’inverse de la distanciation physique : ce sont des tonnes de gestes d’affection, de bisous, d’accolades. »

H.L. : Aujourd’hui nous n’avons pas encore assez de recul auprès de la population et de nos nouveaux modes de vie en société pour apprécier a juste titre un mariage post Coronavirus Covid-19. Si on attend 2021, effectivement il y a des chances que le virus soit encore là, mais on aura appris à vivre avec et à s’adapter, mais en juin ou juillet 2020 c’est encore trop frais, trop périlleux pour gâcher une telle journée. Je n’imagine pas un instant une fête familiale de 80 ou 100 personnes dans les mois qui viennent, trop de gens anxieux. Et puis un mariage c’est tout l’inverse de la distanciation physique : ce sont des tonnes de bisous, de caresses, de gestes d’affection, d’accolades. Et je ne parle même pas des photos de groupes, du repas et de la soirée dansante. Bref, un mariage c’est tout le contraire de ce que l’on préconise pour le moment. Et en juin et juillet au moins je ne vois pas comment on peut faire un mariage réussi dans ces conditions, c’est impossible. Et c’est quelqu’un qui a assisté à plus de 300 mariages ces 12 dernières années qui le pense.

Pour nous prestataires ce n’est pas dans notre intérêt de dire qu’il faut reporter, on ne bosse pas pendant ce temps. Avec un peu de chance on se rattrapera l’an prochain. Mais les mariés qui décident et persistent en juin ou juillet 2020 n’auront pas cette chance. J’ai hâte d’avoir néanmoins des retours sur les mariés qui auront cependant persisté pour cette année pour en ressentir leur taux de satisfaction. Hervé Lamerre, 14 mai 2020.

Une Question ou un Avis sur le sujet ? participez : Mon Témoignage

Commentaires / Témoignage d’Hervé Lamerre vidéaste et réalisateur.

Ajouter mon commentaire

22 mai 2020, Herve Lamerre : oui Florent tu as fait le bon choix ! Je sais que la décision de reporter n’a pas dû être facile mais si tu veux vraiment un jour festif pour célébrer votre union il n’y a pas d’autre choix que de reporter. Car personne ne sait à quoi vont ressembler les mariages qui arrivent. Une chose est sûre, c’est que cela ne sera pas comme 100% des marié(e)s l’auront imaginé ….

Florent I. : Merci Hervé pour ton message, j’ai moi-même reporté mon mariage à 2021 et quand je lis des prestataires qui on l’habitude des mariages comme toi qui marquent ce genre de chose je me dit que j’ai vraiment fait le bon choix car je pense exactement comme toi 😉

« On pourrait imaginer les photos de groupes par famille, même sans masque et rapprochée, si ça reste des personnes d’un cercle familial proche. »

21 mai, Laetitia T. photographe : Une solution pour les mariages post confinement covid19 serait de faire la réception en petits groupes. De toutes façons on ne pourra pas empêcher les gens de s’approcher des mariés, donc à mon avis il faut partir du principe qu’ils prendront le risque de rentrer en contact avec leurs invités, et les mariés ne peuvent pas devenir un vecteur immédiatement s’ils n’étaient pas infectés avant le mariage, je m’explique : si les mariés rentrent en contact d’une personne infectée ils ne pourront pas immédiatement à leur tour contaminer quelqu’un (le coronavirus doit d’abord se multiplier dans le corps). Donc si les mariés ne sont pas infectés il n’y a pas de risque qu’ils contaminent les différentes familles en passant des uns aux autres, donc on peut tout à fait imaginer les photos de groupe par famille, même sans masque, même de façon rapprochée, si ça reste des petits groupes de personnes d’un cercle familial proche. On peut aussi imaginer que les mariés, qui seront les personnes en contact du plus de monde, se fassent dépister avant leur jour j. Bien sûr ils prennent le risque de tomber malade au contact de quelqu’un contaminé, mais s’ils n’ont pas de facteurs de risque et qu’ils prennent des mesures d’isolement après le mariage si nécessaire, ça pourrait être un risque calculé que les mariés seraient prêts à prendre. Donc je recommande surtout aux groupes d’invités de rester loin les uns des autres autant que possible, porter un masque au maximum quand les gens sont amenés à être proches, et ça permettra déjà de largement limiter le risque d’attraper le covid19. Dernière chose, ce ne sont pas les photos de groupes les plus risquées, car en réalité en responsabilisant les gens pour qu’ils n’attendent pas les uns face aux autres et en étant trop proches, en se parlant face à face sans masque les risques de contamination en plein air sont très faibles si les gens ne restent pas statiques trop longtemps au même endroit. Et généralement les photographes se débrouillent déjà de base pour que les photos de groupe soient très rapides… une raison de plus pour que ça le soit vraiment !

« Si on doit éloigner les gens à table pour la distanciation physique, comment vont-ils se parler ? et sur la piste : les danses collectives, on les supprime ? »

17 mai, Hervé Lamerre : Bonjour Katia, vous avez raison d’y croire, c’est votre choix. D’autres comme moi pensons que c’est de l’obstination. D’ici le 4 juillet 2020 effectivement il y a de fortes chances que votre mariage puisse se faire, mais dans quelles conditions ? Vous croyez vraiment que vous serez les personnages principaux de la journée ? Je ne pense pas, le covid-19 vous volera la vedette. C’est comme les mariages qui se déroulent le jour de la finale d’une coupe du monde de football, on ne parle que de ça ce jour-là. Et puis est-ce que les seniors et personnes fragiles viendront ? Et le traiteur, les serveurs au cocktail et au dîner : avec ou sans masque ? Si on dit parler de distanciation physique et éloigner un peu les gens à table, comment vont-ils se parler ? Déjà que c’est le brouhaha en soirée … Et les danses collectives, on les supprime ?? C’est tout le déroulement d’une journée de mariage qui se trouve chamboulé et modifié, et certainement pas dans le bon sens du terme. Les mariages auront certainement lieu en juillet ou peut être en août mais il est certain que les conditions d’une journée ferrique, ou du moins comme vous le rêviez depuis 1 ou 2 ans, ne seront pas optimales.

Katia T. : Bonjour. Je suis d’accord que beaucoup de personnes seront sans doute encore anxieuses mais comment devons-nous faire NOUS les futurs mariés !? Attendre ? Mais jusqu’à quand ? On ne sait même pas si cet automne ou en 2021 le Covid-19 aura disparu. Et vu les derniers communiqués de l’OMS qui annoncent que le Coronavirus ne disparaîtra sans doute jamais et que nous allons devoir vivre avec, que devons-nous penser et faire avec cette information ? Moi perso mariage le 4 Juillet 2020 et je maintiens jusqu’aux annonces début Juin. Je continue d’y croire.

Hervé Lamerre : @Samantha, voilà ce que je trouve regrettable et dommage dans la bouche d’une future mariée : vous dites vivre un « stress immense », décuplé je l’imagine par le covid-19. Que les mariées soient stressées avant le mariage c’est normal, mais c’est aussi un grand moment de joie, rempli de rêves, de fantasmes sur cette journée, d’excitations aussi. Un moment stressant et aussi féerique. Les préparatifs c’est un moment où on a des étoiles dans les yeux et la seule question qu’on devrait se poser c’est « va-t-il faire beau ? ». Et c’est tout. J’espère néanmoins que vous réussirez à prendre plaisir lors de cette journée. Organisez-la au maximum et le jour J laissez-vous porter. Et profitez !

Samantha V. : On est sûr de rien malheureusement … ‘subir’ est un grand mot, pas tout le monde vis la situation avec la même façon de penser. Pour ma part je ne veux pas que ce virus entre dans mon quotidien justement, je prends des mesures de sécurité lorsque je sors de mon domicile mais lorsque je suis avec ma famille alors ma vie d’avant reprend. Je ne suis pas d’accord, bien au contraire nous devons faire face à ce coronavirus et continuer de sourire malgré tout ! Et pour ça il faut garder espoir que la vie reprenne et si on n’accompagne pas cette idée alors on laisse le virus nous marcher dessus, pour ma part c’est hors de question ! Je prépare mon mariage depuis 10 mois, je me suis donné du mal pour que tout soit finalisé dans les temps, les alliances sont gravées, mes objets personnalisés comme mes boîtes à dragées ou mes faire-parts faits main qui m’ont pris un temps fou, bref tout ça pour dire que temps que ma mairie et ma salle de réception maintiennent la date, alors je m’accroche et je pense que tout le monde devrait faire de même. Je vis un stress immense depuis 10 mois, impossible pour moi de repartir pour 1 an.

« En 2021 si le Coronavirus Covid19 est toujours là ce sera intégré par la population, ça fera partie de notre quotidien et de notre vie. »

15 mai, Hervé Lamerre : @Samantha, sûr qu’en septembre ça ne sera toujours pas comme avant, peut être un assouplissement de certaines contraintes que nous subissons actuellement, peut-être aussi une meilleure appréhension de nos nouveaux modes de vie. Pourquoi la précipitation ? Attendre, apprendre à vivre avec le covid-19, avec ces nouvelles mesures de sécurité sanitaire, se familiariser, s’adapter à tous ces brusques changements permettront de mieux appréhender votre journée. En 2021 si le coronavirus covid19 est toujours là, ce sera intégré par la population, ça fera partie de notre quotidien et de notre vie. Dans un mois je n’imagine pas une soirée de mariage où il y aura des farandoles ou un Madison, que les gens fassent la fête ensemble. Je ne dis pas tout cela pour pourrir l’ambiance, ça fait 12 ans que j’accompagne des mariés dans ce qui est censé être l’un des plus beaux jours de leur vie, je sais le travail qu’il faut pour réussir cette journée. Les efforts et les sacrifices parfois nécessaires pour arriver à organiser ce moment. Et l’argent aussi. J’espère juste que toutes les mariées seront heureuses de s’être obstinées à maintenir leur journée et qu’elles vivront leur journée comme elles l’ont rêvée. Je ne demande que cela, que de me tromper.

Samantha V. : Vous n’imaginez pas un mariage de 100 personnes dans les mois à venir, mais en septembre qu’est-ce-qui aura changé ? le virus sera autant présent qu’aujourd’hui ! Mon mariage est prévu le 27 juin et si je suis autorisée à le faire, alors il sera réussi. À un moment donné il faut comprendre une chose, c’est que la vie continu …

Hervé Lamerre : @Magali : j’adorerai avoir des retours de vos mariages. Moi quelques mariés maintiennent encore pour juin, juillet et août. Je ne me fais pas trop d’illusion, ils vont sûrement être annulés et reportés à la dernière minute. J’ai quelques mariages en septembre et octobre, je suis curieux de savoir comment ils vont se passer ceux-là, ou les conditions sanitaires. Quid du nettoyage et de la désinfection des WC jusqu’à la salle du repas par exemple ? Pour ne citer que cet exemple en ces temps où l’hygiène se doit d’être irréprochable …

Magali C. : Oui il ne me reste que 2 couples cet été, un en juillet où ils sont 14, mais le second mariage du 1er août avec 80 invités, ce sera plus compliqué. Je comprends leur envie de maintenir mais je me pose beaucoup de questions sur les conditions de déroulement avec les gestes barrières et distance sociale à respecter …

« Quand les mariages vont reprendre, si le traiteur, dj ou photographe veulent porter le masque et que les mariés jugent ça trop anxiogène, aura-t-on un droit de retrait ? »

14 mai, Hervé Lamerre : Bonjour Magali, les mariés sont les organisateurs de cette journée. En tant que prestataires je pense que nous avons néanmoins un rôle à jouer, du fait de notre expérience, pour les conseiller. Et normalement nos conseils sont judicieux. Le Covid-19 est une situation inédite que nous vivons tous, mariés comme prestataires. Quand les mariages vont pouvoir recommencer je me pose la question de savoir si je porterai le masque ou pas. Et si oui, les mariés l’accepteront-ils ? Auquel cas si les prestataires (dj, serveurs, photographe …) veulent porter un masque, que les mariés jugent ça trop anxiogène et qu’ils nous le déconseillent, aura-t-on un droit de retrait ? À priori je pense que oui, mais je n’imagine même pas la ‘gueule’ des mariages dans les mois qui viennent dans ces conditions… et ça me désole, pour les mariés et pour nous aussi prestataires. Pour en revenir à votre question, il est évident que si les mariés veulent leurs photos de groupes ils en prennent la totale responsabilité. Nous, prestataires, on propose. Eux, ils disposent. C’est comme vouloir réunir 100 ou 150 personnes à un mariage où il est évident que la distanciation physique est impossible, et qu’au cours de la journée des personnes soient contaminées et malades, les mariés auront le joli souvenir de se rappeler que c’est le jour de leur mariage que certains ont été contaminés… une sacré responsabilité que beaucoup de mariés insouciants sont prêts à assumer, pour des raisons qui m’échappent.

Magali C. : Bonjour et bravo pour vos explications qui sont très constructives ! moi la question que je me pose en tant que prestataire photographe c’est si les mariés maintiennent, est-ce qu’on prend la responsabilité d’accepter de réaliser la photo de groupe ?

ADM : Je suis dans l’événementiel, j’en ai lu des discours idiots en tous genres que ce soit pour ou contre… mais vos commentaires sont les plus intelligents et les mieux tournés que j’ai vu ! Ça donne à réfléchir. Moi je n’ai plus rien jusqu’au 12 septembre. J’étais complète tous les weekends de mars 2020 à mi-novembre, c’est dur mais c’est tellement logique. Moi-même en tant que mariée je n’aurais pas voulu faire mon mariage dans ces conditions. Ça fait mal financièrement pour nous les pros mais ça ira mieux quand le Coronavirus ne sera plus dans les esprits.

Sandrine V. : Pour ma part je me marie le 25 juillet 2020 et je maintien la date ! car si la situation était la même dans 1 an, 2 ans ? Si les rassemblements privés sont autorisés alors pourquoi les reporter ? L’humain oublie vite, et d’ici fin juillet il reste encore plus de 2 mois pour voir comment évolue l’épidémie et le mental des gens…

Hervé Lamerre : Bonjour Bertrand, et pour vous ‘consoler’ vous optimiserez votre mariage en l’améliorant pour en faire une fête encore plus belle ! C’est le seul jour de sa vie (à part à son propre enterrement…) où on peut réunir toutes celles et ceux qui comptent pour nous et qu’on aime, ce n’est pas pour se dire « on verra bien ». Un mariage réussit est un mariage qu’on a préparé et maîtrisé au possible. Il y a déjà trop d’incertitudes et de paramètres qu’on ne peut pas maîtriser (entre autres la météo) pour se permettre d’y rajouter du covid !

Bertrand C. : Bonjour, tout à fait d’accord ce n’est pas la fête que je m’imagine avec ces conditions. Pour nous réception le 18 juillet, du coup on a repoussé notre mariage en juillet 2022 (plus de date disponible été 2021, et risque du coronavirus toujours présent). Ça ne sert à rien d’espérer, il faut reporter. Impossible cette année faut se rendre à l’évidence.

« Comment se protéger du COVID-19 ? » : recommandations officielles pour éviter de propager le nouveau Coronavirus ou infecter un proche.

Protection Coronavirus COVID-19Pour consulter les dernières recommandations officielles du gouvernement RDV sur la page COVID-19 du Ministère des Solidarités et de la Santé avec les informations pour se protéger du nouveau Coronavirus SARS-CoV-2 et protéger vos proches, que ce soit en privé ou lors de rassemblements de plus de 10 personnes dans les espaces collectifs : mesures barrières et distanciation physique gestes à appliquer pour faire barrière à l’infection au coronavirus, estimation de l’efficacité de se protéger le visage avec un masque homologué, en tissus ou artisanal, utilité de porter des gants, quels produits pour désinfecter les espaces publics et surfaces en contact avec la clientèle ou participants à un événement (espaces tels qu’un lieu de réception privatisable et accueillant du public) et nettoyages des locaux avant réouverture des ERP (Établissements Recevant du Public), avancées de la recherche et des laboratoire en lien avec l’OMS dans l’élaboration de vaccin contre le coronavirus COVID-19, et (entre autres) des PDF d’affiches à télécharger et imprimer pour informer la clientèle (et tout le monde) des protocoles de sécurité sanitaire à appliquer (comportements à adopter, élimination des déchets contaminés, gestes et comportements pour se protéger les uns les autres …).

Futurs mariés 2020 2021, professionnels du mariage et de l’événementiel : posez vos Questions et donnez votre Avis sur les contraintes sanitaires du Covid-19.

Messenger chatAccepterez-vous les gestes barrières à votre mariage ou préférez-vous l’annuler cette année et le reporter à 2021 ou 2022 ? Côté professionnels, comment intégrer la distanciation sociale à votre prestation ? On en débat tous ensemble ! Partagez votre témoignage sur la complexe application de la réglementation et des protections pour la santé lors d’un événement festif et éviter toute contamination ou propagation du Coronavirus : prestataire professionnel tel qu’un lieu de réception qui adapte la location et privatisation des espaces pour faciliter la distanciation sociale, un traiteur prêt à proposer un service et buffet dînatoire dans le respect des normes sanitaires en vigueur, ou encore des futurs mariés qui finalisent les préparatifs d’un Wedding Day avec des astuces DIY pour la décoration et accessoires de la réception de noces afin de concilier ‘le sens de la fête’ et la sécurité de toutes & tous face au Covid-19 … Vous avez la parole :

Mariage, distanciation sociale et gestes barrières anti-Coronavirus Covid19 : vos Commentaires.

Ajouter mon commentaire

27 mai 2020, Floriane C. : Bonjour, pour nous mairie le 27 Juin et fête le 4 Juillet, nous reprenons espoir par rapport aux dernières annonces : réouverture du Puy du Fou et du zoo de Beauval, maintien en partie de la fête de la musique à Paris… Pour notre réception nous prévoyons du gel hydroalcoolique mais pour les masques je ne pense pas en mettre à disposition ou obliger d’en porter, sauf si nos invités le veulent bien entendu. Selon moi pour les événements privés ils ne pourront pas imposer les gestes barrières impossibles à vérifier, il en va de la responsabilité de chacun, la limitation à 10 personnes actuellement est valable pour les rassemblements dans des lieux publics et il n’y a aucune interdiction pour les lieux privés reste à savoir si la location de salle sera autorisée. On y croit !

24 mai, Sabrina C. : Bonjour nous on a reporté notre mariage du 13 juin au 5 juin 2021. Ma famille a été rassurée tous de même car on ne se voyait pas avoir les conversations autour du covid, des masques et la distanciation physique entre tout le monde. Et avec la limitation des déplacement à 100 km c’était compliqué car j’ai de la famille qui est à 300 km et dans le Sud de la France.

Aurélie T. : Mariage prévu le 4 juillet, nous avons maintenu la mairie mais uniquement avec nos enfants et témoins. Pour la fête nous avons repoussé à l’année prochaine, ne pas pouvoir être serrés dans les bras par nos proches est impossible. Le coronavirus est encore bien présent et le sera encore trop dans les esprits de tout le monde pour avoir un mariage serein en juillet prochain.

23 mai, Ophélie B. : Bonjour, mariage le 11 juillet et nous n’avons pas reporté, on est 40 et les invités sont plutôt impatient de faire enfin la fête nous nous voyons tous très souvent. Après à regarder les infos beaucoup de choses ouvrent en juin même les parcs comme le Puy du Fou etc. donc on maintien la date, nous faisons la réception dans notre jardin sous un barnum, personne n’a prévu de mettre un masque sauf si à la mairie il le faut. Pareil s’il faut limiter les personnes à la mairie tout le monde est ok. Après nous n’avons pas vraiment de mélange de nos deux familles…

Caroline W. : Nous devions nous marier le 9 mai et reporté à avril 2021. Nous avons pris la décision très vite fin mars (avant que le maire nous contacte, car foyer épidémique dans mon village dont personne n’a jamais parlé, le maire, l’adjoint et une dizaine d’autres sont décédées et on suppose qu’ils ont été contaminés à une fête peu avant le confinement…) et avons informé les invités dès que la date était fixée avec les prestataires. Sincèrement si vous faites une fête, les règles de distanciation vont empêcher les convives de danser en couple, ou leur faire prendre des risques. Si c’est vraiment votre souhait de vous marier malgré tout alors j’espère que vous arriverez à les convaincre.

Juliette L. : Mariage prévue le 6 juin 2020 reporté au 5 juin 2021. Le domaine nous a dit qu’il annulait tout jusqu’en août. Donc on a préféré reporter gratuitement avec le même domaine. Et 2 jours après la Mairie nous conseillait également de reporter. Me marier dans les conditions de distance sociale et masques, même pas la peine d’y penser. Ça ne sera pas la même ambiance de mariage, je préfère reporter et puis ça me donne l’occasion de réfléchir à la déco.

22 mai, Kim R. : Nous on a reporté à l’année prochaine, je ne peux pas me marier dans ces conditions, ne pas pouvoir enlacer mes proches, danser avec eux à plus d’1 mètre… c’est une fois dans notre vie, ça ne peut pas se passer comme ça. Et mettre mes proches en danger est inconcevable, surtout qu’il y’a des personnes âgées. 1 an ça passe très vite 🙂

21 mai, Sandrine V. : Manger à 1 mètre les uns des autres et ne pas pouvoir danser avec nos proches s’avère pour moi un non-sens. Dans ce cas il vaut mieux qu’on nous dise carrément que tous les mariages sont reportés jusqu’à nouvel ordre. Un rassemblement avec des proches n’est pas le même contexte qu’une regroupement dans une manifestation avec des inconnus alors pourquoi devoir porter un masque ou des visières ? Soit on peut se marier soit on ne peut pas, mais pas en imposant les gestes barrières car dans ce cas ce n’est plus un mariage à mon sens.

Amandine N. : Bonjour. Pour nous préparation en cours des cadeaux pour nos témoins, en attendant le 2 juin pour savoir si nous pourrons bel et bien nous marier le 27 juin civilement à la mairie avec nos témoins. Nous avons choisi de leur préparer un masque personnalisé et un stylo à chacun pour la signature lors de la cérémonie, histoire de se souvenir de ce mariage hors du commun.

19 mai – Stéphane R. : Je suis photographe et je pense que malgré les autorisations les futurs mariés ont peur de la façon dont ça pourrait se dérouler. Un événement comme un mariage doit être joyeux ! Comment envisager une telle fête avec des masques, des gants, en restant à distance … ? et surtout la peur de contaminer un autre invité, si tu en contamines 1, tu peux en contaminer 10 ! Pour ma part c’est surtout cette angoisse-là, et il va falloir du temps pour qu’elle parte ! 2021 sera la très belle année à ne pas louper ! Courage à tous.

Valérie D. : Bonjour, sur la question du choix des invités pour la réception nuptiale avec le coronavirus, qui intégrer dans la liste des personnes à risque pour un mariage ? on a tort de penser que ce sont uniquement les personnes âgées, le profil type des malades en réanimation sont souvent des personnes en surpoids, diabétiques ou hypertendus, avec une moyenne d’âge de 50 ans, d’où la difficulté de dire à quelqu’un « tu es un peu gros, je te mets à la table des personnes à risque » … Mais au-delà de tout ça se pose aussi la question aux prestataires : est-ce que vous, si vous deviez vous marier cet été 2020, vous auriez envie d’un mariage dans ces conditions ? Bien sûr nous devrons apprendre à vivre avec ce genre de contraintes à l’avenir, un nouveau coronavirus COVID-20 ou un autre, mais je pense que pour juillet août beaucoup de gestes sanitaires et la distance physique à surveiller ne seront pas encore devenus des automatismes, mais en 2021 ce sera probablement acquis. C’est aussi la stratégie pour certaines écoles, collèges et lycées : accueillir en juin pour préparer les élèves à ces nouveaux comportements et gestes barrières pour protéger sa santé, et pour que la rentrée scolaire de septembre soit plus simple à gérer parce qu’ils auront déjà eu le temps de s’habituer à ce qu’il faut faire et ne pas faire. Et au vu de ce qui se passe à la réouverture de nos boutiques j’ai de gros doutes sur le respect de la distanciation sociale. Je suis bien placée pour constater que le Français est amnésique et que beaucoup confondent déconfinement et fin de l’épidémie …

16 mai 2020 : Joëlle B. : Bonjour, pour nous mariage le 29 août et j’y crois. Ce sera l’occasion de faire la fête pour tous après ces mois difficiles. Selon l’évolution du Covid-19 on envisage d’acheter du gel hydroalcoolique pour chaque table et des visières pour les invités au moins on se verra, on donnera des feutres et les invités pourront les customiser. Il faut en faire un truc sympa et pas se prendre la tête. Ceux qui veulent m’embrasser le feront et je comprendrai ceux qui prennent leur distance. Bon courage à tous !

Ludivine B. : Nous avons pris la décision de décaler notre mariage de juillet à septembre tout en étant conscients que le coronavirus n’aura probablement pas disparu, seulement les gens auront commencé à apprendre à vivre avec… ils vont côtoyer à nouveau leurs amis, leur famille et les personnes dans les commerces et appréhenderont moins je pense de se réunir pour faire la fête d’ici à l’automne. Ils auront également appris à vivre avec les gestes barrières et en faisant attention, ce qui sera devenu une habitude. Après ce n’est qu’un point de vu mais je pense que mes invités seront plus à l’aise psychologiquement d’ici quelques mois.

14 mai 2020 – Elsa F. : Mariage fin-juillet 2020 et notre domaine nous a conseillé de reporter notre réception car ils nous ont dit « Si vous ne reportez pas, est-ce que votre famille aura envie de s’amuser ? Vos invités vont-ils venir avec des masques ? » … On a repoussé à juin 2022 car effectivement on ne sait pas si le coronavirus aura disparu en 2021. Et on croise toujours les doigts pour valider notre cérémonie civile. Mais bien entendu j’espère que certains mariages pourront se tenir cet été !

Mathilde G. : Future mariée du 1er août dans les Bouches-du-Rhône comme tout le monde on attend les annonces du gouvernement pour savoir si cela sera faisable en sécurité. On a prévu un plan B pour 2021 tout ça avec la complicité de nos prestataires. On a pensé également adapter le cocktail et le repas afin d’avoir des conditions sanitaires rassurantes pour nos invités.

Justine C. : C’est un choix qui appartient à chacun. Ils prévoient un possible vaccin au premier trimestre 2021 mais rien n’est sûr, en revanche les recherches sur les médicaments avancent plus vite. Mes amis médecins pensent que le virus sera en effet toujours là en 2021 mais on aura pris du recul et surtout l’immunité collective aura progressé. Certes on pourra partir en vacances en 2020 mais les restaurants et autres endroits prévoient des adaptations (plexiglass entre les tables etc) et on devra certainement encore porter des masques. Donc en résumé en 2020 on pourra à mon avis se marier en faisant des concessions (masques, nombre d’invités limité, mesures barrières) et il faut mesurer si on souhaite se marier a tout prix ou jouer la prudence. En 2021 on n’est pas sûr de l’avancée d’un vaccin pour le covid19 mais déjà il y aura plus de recul donc de pouvoir organiser un mariage normal dont on a tous rêvé. Mais cela sous-entend de décaler et ne pas forcément avoir la date qu’on veut, revoir de la déco personnalisée (change the date, tampon personnalisé, gravure d’alliance) donc des coûts supplémentaires et surtout attendre un an de plus (mais en même temps un an pour finir en toute zénitude ta déco !).

9 mai – Céline P. : Bonjour, pour nous mariage en août 2020 c’était trop stressant comme situation. Certains invités sont de Suisse, Bretagne… et se marier sans embrasser nos proches ce n’est pas possible. Le virus et les conditions sanitaires d’aujourd’hui seront toujours là en août. Du coup on a reporté pour août 2021 et franchement je suis soulagée.

« Comment concilier organisation de mariage ou événement et sécurité sanitaire anti- coronavirus covid-19 ? »

Facebook COVID-19Professionnels du mariage et de l’événementiel : RDV sur le Groupe FB dédié facebook.com/pro.mariage.evenementiel.coronavirus.covid19 pour discuter des contraintes et possibilité techniques et sociale afin d’intégrer à la fête la sécurité sanitaire COVID-19, les gestes barrières et la distanciation sociale et physique lors d’un événement public ou privé, dans un lieu clos ou en extérieur, en petit comité ou un grand groupe de participants.